lundi 23 août 2010

Allo bébé ici papa

Dans 6 mois je serais père.

Rien que de dire ça, c'est toute une foule d'angoisse et de questions métaphysiques qui remontent.

La grande question universelle que chacun se pose certainement dans un moment pareil est "C'est quoi être père?" suivi tout juste par "Vais-je y arriver?"

Même si depuis que je vis avec Julie et son fils Lukas, je m'occupe d'un petit garçon de maintenant 4 ans, l'expérience sera forcément différente avec ce bébé. Julie est là pour me rassurer bien sûr. Mais une femme a l'avantage de porter le bébé, de ressentir physiquement des choses quasiment tous les jours. Moi je ne vois que des images floues sur un écran en noir et blanc une fois par mois.

Ce petit bébé qui grandit, je voudrais déjà tout savoir de lui. S'il va bien, s'il sera heureux, quelle sera la voie de sa vie....et je suis aussi conscient qu'une grande partie des réponses à ces questions que je me pose, il m'appartiendra de les lui apporter. Mélange d'espoir et de peur...Cet enfant se souviendra-t-il de moi comme un bon père? Oh, je sais ce qu'on va me dire : ne t'en fais pas, tu sauras faire quand tu l'auras dans tes bras etc...Ceci dit, cela n'évite pas à tous les hommes certains écueils qui conduisent à devenir un mauvais père.

On dit toujours que l'homme devient papa le jour de la naissance. Julie regarde les articles pour bébé, les poussettes, les vetements, tous les accessoires digne d'une armée en campagne. Moi de mon côté j'en suis à peine à réaliser que la vie se développe dans ce corps que je chérie, et pourtant 1000 idées trottent déjà dans ma tête, même s'il m'est difficile de les exprimer aussi facilement que Julie.

Alors petit bébé, sache que je t'attend impatiemment, car j'aurais déjà 9 mois de relation à rattraper par rapport à maman ;-) Le monde dans lequel tu vas naître n'est pas forcément le meilleur, mais celui que nous allons te constuire avec ta maman sera le meilleur possible.

2 commentaires:

  1. Très joli billet, je me revoi il y a 4 ans avant l'arrivée de ma fille.

    Luc

    RépondreSupprimer